GIACOMETTI

Giacometti

 

C’était notre dernière journée à Rome, et il nous restait tellement de choses à faire, à voir… Notre dernière après-midi s’est déroulée à la Galleria nazionale d’arte moderna e contemporanea, située sur la Viale delle Belle Arti, en plein coeur de la ville. Après avoir effectué un tour, trop rapide à notre goût, je tenais absolument à voir ce que proposait sa librairie. J’ai une obsession pour les librairies de musées qui réussissent toujours à m’intéresser à un sujet, jusqu’alors inconnu. Alors que je parcourais le Musée à pas rapide, quelque chose à retenu mon attention. Une longue silhouette noire fantomatique se distinguait de la rangée de tableaux. Je me suis arrêtée, frappée par la force artistique qui émanait de ces deux sculptures. J’ai capturé l’instant, de loin, et continué mon chemin, le coeur battant. Giacometti.

 

MILAN

Image_0003Image_0005Image_0006Image_0007Image_0008Image_0003Image_0033Image_0029
« Milan fait partie de ces villes défroquées, esthétiquement underground avec ces groupes de punks, son tramway à l’ancienne dont les cables tapissent le ciel métropolitain. Une ville définitivement cosmopolite où se mêlent différentes ethnies, différentes cultures mais, il me semble, un seul coeur italien. Milan a un romantisme tragique et humble que Paris ne pourra jamais obtenir. La beauté de Milan réside dans le fait qu’elle s’adapte et accepte ceux qui la parcours. «  – extrait du journal italien datant du 31.05.2014